Basket - NBA : Rudy Gobert a encore du mal à digérer le départ de Gordon Hayward

Basket - NBA : Rudy Gobert a encore du mal à digérer le départ de Gordon Hayward©Media365
A lire aussi

Angélique Bernard, publié le mercredi 12 juillet 2017 à 22h18

Chambré par Antoine Griezmann sur le départ de son coéquipier Gordon Hayward au Celtics, Rudy Gobert en avait gros sur la patate. Il a remis le sujet sur la table lors d'un entretien avec la chaîne ESPN et a admis ne pas avoir apprécié la façon de faire de l'ailier américain.

Depuis le départ de son coéquipier Gordon Hayward à Boston (et bien avant déjà), Rudy Gobert ne cesse de faire parler de lui sur Twitter. Après des échanges tendus avec Antoine Griezmann, où le basketteur lui demandait de "rester dans son sport", le joueur du Jazz s'est une nouvelle fois confié sur ce départ sur la chaîne ESPN, qui semble le toucher profondément. « On ne peut pas en vouloir à quelqu'un qui veut jouer pour une autre équipe mais ce que je n'ai pas aimé, c'est sa façon de faire. Je suis content pour Gordon en même temps, j'espère qu'il va être heureux et atteindre ses objectifs à Boston » a déclaré le Français. Oui car Rudy Gobert a confirmé avoir appris le départ de son ami et coéquipier sur les réseaux sociaux, une déception qu'il a mal vécu « Pour tous ses coéquipiers, tous les gars qui se sont battus avec lui depuis des années, les gars qui se sont sacrifiés pour lui et pour l'équipe, il ne fallait pas forcément nous prévenir mais s'assurer qu'on puisse aller de l'avant s'il partait » avant de poursuivre : « Je pense que ce n'était pas la meilleure façon de procéder, mais je suis passé à autre chose. Je suis concentré sur l'équipe maintenant. » Et malgré le départ de Gordon Haydward, l'ailier de l'Utah voit un bel avenir pour sa franchise : Oui on a perdu Gordon, c'est un coup dur mais quand vous voyez les jeunes et Ricky Rubio qui nous ont rejoints, nous allons peut-être être meilleurs que l'an passé, je suis excité »

 
Le départ d'Hayward signe de supériorité de l'Ouest ?
L'équité entre les conférences Est et Ouest revient une nouvelle fois sur la table. La chaîne ESPN annonçait que l'Américain Gordon Hayward aurait privilégié les Celtics pour accéder aux finales plus facilement. Des arguments qui ont visiblement convaincus l'ailier de 27 ans à rejoindre Boston. Il est vrai qu'à l'Ouest, rivaliser avec des équipes compétitives comme les Warriors, les Spurs, les Rockets ou encore les Clippers n'est pas une mince affaire. Alors qu'à l'Est, seuls les Cavs de Lebron James semblent être une ombre au tableau de Hayward et sa nouvelle franchise. Le chemin semble être moins compliqué et a pu faire pencher la balance même si le Celtic a d'autres arguments de taille.

 
0 commentaire - Basket - NBA : Rudy Gobert a encore du mal à digérer le départ de Gordon Hayward
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]