Chalon pourrait le regretter

Gregor Beugnot et l'Elan ont raté le coche. (Maxppp)

Gregor Beugnot et l'Elan ont raté le coche. (Maxppp)

En tête avec 13 points d'avance à l'entame du quatrième quart-temps, Chalon a complètement explosé en vol pour s'incliner de justesse sur le parquet de l'Alba Berlin (74-71), jeudi soir, lors de la deuxième journée du tour principal de l’Euroligue. Steed Tchicamboud avait pourtant longtemps guidé les siens avec 20 points et 4 rebonds.

Quel énorme gâchis ! Chalon-sur-Saône a laissé filer à Berlin une victoire qui lui semblait promise (71-74), en déjouant de manière assez inexplicable dans le dernier quart-temps. Avec une avance de treize points à huit minutes de la fin (66-53, 32e), et vu la manière avec laquelle les hommes de Gregor Beugnot avaient maitrisé leur sujet jusque-là, le match aurait dû être plié. Mais sans doute par manque d’expérience, dans cette Euroligue qu’ils découvrent pour la première fois cette saison, l’écart qu’ils avaient creusé est subitement devenu un fardeau trop compliqué à gérer.

Une défaite sur le fil dans la salle des Allemands n’aurait pas été honteuse si l’Elan avait couru après le score durant tout le match, mais la physionomie de cette rencontre fut telle qu’elle ne peut laisser que des regrets à Steed Tchicamboud et ses partenaires. Un "Escroc" auteur de 20 points, 4 rebonds et 3 passes décisives qui, à l’image de Chalon, a jeudi soir longtemps dominé son sujet avec un sang-froid et une justesse dans les prises de décisions déconcertants pour Berlin, qui a rejoint les vestiaires avec un léger retard au tableau d’affichage (36-40, 20e).

15-2 en cinq minutes…

Un retard que l’Alba n’a, dans un premier temps, pas pu rattraper (51-59, 30e) malgré l’adresse de Heiko Schaffartzik (13 points à 3/5 à longue distance) et la puissance de Deon Thompson (24 points, 8 rebonds). Mais alors que les coéquipiers d’un Shelden Williams omniprésent (14 points, 13 rebonds) avaient fait le plus dur, ils ont craqué en multipliant les mauvais choix en attaque et en perdant bêtement plusieurs ballons qui ont complètement relancé les Berlinois, qui ont signé un 15-2 en cinq minutes (68-68, 37e). Une série qui a achevé les Chalonnais.

En cruel manque de réussite dans le money-time, à l’instar d’Ilian Evtimov (0 point à 0/6 derrière l’arc), les joueurs de l’Elan ont manqué de lucidité au moment où ils auraient dû contrôler les débats. Les 14 points et 4 passes de Blake Schilb n’auront été d’aucun secours. Une victoire à l’extérieur aurait été précieuse pour les champions de France, qui avaient battu Gdynia la semaine passée. Au lieu de ça, ils devront se contenter d’un revers évitable contre un concurrent direct dans la course au Top 16. Pas l’idéal avant de recevoir le grand Maccabi Tel Aviv au Colisée.