PSG, à quand le basket ?

Nasser Al-Khelaifi a-t-il des vues sur le PL ? (Reuters)

Le football, le handball, et ensuite le basket ? Après leur arrivée remarquée au sein du sport français, les dirigeants du PSG pourraient être tentés de se rapprocher du Paris-Levallois, le club de la capitale. "C’est inévitable", estime le président du PL, Francis Flamme, mais pas "avant deux ou trois ans".

Un club omnisports à Paris, ça prend forme. Avec l’arrivée dans la capitale de QSI, qui a racheté le club de football du PSG en 2011 avant, cette année, d’investir dans le handball, le projet est déjà bien avancé. Et il pourrait encore s’étendre au basket. "Le Paris-Levallois, pourquoi pas ?", a ainsi glissé le président qatarien Nasser Al-Khelaifi il y a quelques jours. Son directeur général délégué, Jean-Claude Blanc, ne laisse quant à lui pas la place au moindre doute.

Le PL redeviendra-t-il le PSG Basket, douze ans après ? "A terme, oui, répond-il. On ne s’arrêtera pas au handball mais on prendra le temps de le faire. Paris doit devenir un grand club, il y a de la place dans cette capitale. On va faire quelque chose d’unique en France." La face de la Pro A, en manque de locomotive depuis presque dix ans, serait forcément changée par la formation d’un club avec de tels moyens. Reste à savoir quand tout cela verra le jour.

Le PL ambitieux sans QSI

"Je n'ai pas été encore contacté, mais cela se fera. C'est inévitable, a récemment confié dans les colonnes du Parisien le président du Paris-Levallois, Francis Flamme. Cela dit, je ne vois pas cette opération se réaliser avant deux ou trois ans." Cela n’empêche pas le PL d’être ambitieux, en attendant, en témoigne le recrutement d’Andrew Albicy, Antoine Diot, Louis Labeyrie ou encore John Cox. Mais ce n’est rien comparé aux joueurs que le PSG pourrait attirer.

"Si ça continue comme ça, ça va sûrement arriver dans le basket, assure le meneur de jeu Andrew Albicy sur 20minutes.fr. C’est bien pour nous. Paris mérite un gros club de hand, foot, basket. C’est une ville phare en Europe. On n’aura pas besoin de ça pour parler de titre. Mais si on peut avoir des joueurs beaucoup plus forts, de classe Euroligue, on ne va pas dire non. Avec l’équipe qu’on a déjà là, on peut faire de belles choses." Alors imaginez avec QSI…

Le Sport sur votre mobile
Avec Parker ?

Avec Parker ?