Marche arrière pour Bokolo 

 Bokolo-Gravelines

Yannick Bokolo a rempilé au BCM.

Yannick Bokolo est parti pour revenir à Gravelines-Dunkerque. À en croire nos confrères de La Voix des Sports, l’arrière français (27 ans, 1.88 m) n'a pas eu tellement le choix. Pour rappel, le joueur avait activé sa clause de départ fin juin et participé à la préparation d’avant-saison de Séville, mais le Cajasol ne l’a pas gardé. À bientôt quatre semaines de la reprise du championnat de France de Pro A, Bokolo a signé un nouveau contrat de deux ans en faveur du BCM.

"C’est comme si je n’étais jamais parti !" Deux mois après avoir annoncé son choix de quitter Gavelines-Dunkerque, Yannick Bokolo est finalement de retour au BCM. Désireux de s’offrir, à 27 ans, une première expérience à l’étranger, l’arrière de l’équipe de France n’a pas trouvé son bonheur de l’autre côté des Pyrénées. "Je suis parti faire des essais à Séville, explique-t-il sur le site Internet de son "nouveau" club, et il s’est avéré que mon profil ne collait pas forcément à ce qu’ils recherchaient même si ils n’ont pas été très précis là-dessus et qu’ils aimaient mon type de jeu. Au final ça ne l’a pas fait."

Sans club à un mois de la reprise de la Pro A, Bokolo n’a pas eu à chercher très loin pour imaginer son nouveau point de chute. "Depuis déjà un certain temps, je repensais au BCM, je suivais leur recrutement. Pour moi, le fait d’aller tenter ma chance en Espagne était une aventure à vivre, il fallait que j’essaye et j’ai tenté ma chance." Aujourd’hui, le voilà de retour, à la case de départ, sans amertume. "Je connais déjà tout le monde à part les deux Américains qui sont arrivés cet été donc l’intégration va être simple !", sourit-il.

Alors que Christian Monschau souhaitait faire de lui le franchise-player de Gravelines-Dunkerque, et que le club lui avait offert un contrat de cinq ans (rarissime en Pro A), Bokolo s’est finalement engagé pour deux nouvelles saisons avec le club dont il porte les couleurs depuis 2008 et où il tournait en 2011-2012 à 7,9 points, 3,4 rebonds et 2,9 passes en 26 minutes de moyenne par match. Avec l’envie de tourner la page d’une saison dernière pour le moins frustrante du côté des Maritimes.

Et aussi
Le Sport sur votre mobile
L'effectif du BCM

L'effectif du BCM