Quand Barack Obama tente de prononcer "Antetokounmpo"...

Quand Barack Obama tente de prononcer "Antetokounmpo"...©Media365

Marion Poupart, publié le jeudi 17 novembre 2016 à 19h31

Giannis Antetokounmpo : un nom qui donne du fil à retordre même à Barack Obama...



Pour son dernier voyage officiel en Europe, Barack Obama a fait étape en Grèce, à Athènes ce mercredi 16 novembre.

Lors d'un discours au Stavros Niarchos Cultural Centre, le président américain a voulu rendre hommage à Giannis Antetokounmpo, joueur grec des Milwaukee Bucks... Mais le nom du jeune ailier de 21 ans a donné du fil à retordre à Barack Obama.

Pourtant, tout ça partait d'une bonne intention, le chef d'Etat voulait saluer la trajectoire montante du joueur de l'équipe nationale, dans un discours rendant hommage aux personnalités grecques marquantes.

Courage Barack, même les noms les plus compliqués, c'est par ton successeur qu'ils seront bientôt prononcés.

 
 
3 commentaires - Quand Barack Obama tente de prononcer "Antetokounmpo"...
  • Que dire de plus ? Heureux médias qui ont tellement de choses à écrire , donc à exister et perpétuer . Vitam aeternam !

  • Vachement important! Il parait même que le résultat du prochain match pourrait en être affecté....Pauvre presse! Réduite à rechercher ces pauvres détails pour écrire quelque chose. Elle ferait mieux de se taire au lieu de nous prendre pour des imbéciles... Censure...

    Et lorsque l'on donne un avis qui ne leur convient pas ,ils censurent ,pauvres gardiens de cette presse

  • avatar
    XYNIHNIF  (privé) -

    Mardi 15 novembre. Obama est arrivé à Athènes, invité par Tsipras, au moment même où nous fêtons le 43ème anniversaire de l’insurrection contre la dictature des Colonels mise en place par… la CIA ! Une véritable provocation pour nous tou-te-s.
    Autour de 20h, les détonations et les incendies se multiplient dans Athènes, notamment contre des banques. Les camions de pompiers sillonnent les avenues à toute allure…
    Depuis décembre 2008, on ne se souvient pas d’avoir jamais vu autant de flics dans Athènes (environ 11 000, dont plus de 8000 CRS et beaucoup de policiers en civil, selon des fuites de l’administration policière qui contredisent la déclaration officielle du gouvernement).

    Et bien sûr, M.Obama est responsable de la politique de son pays dans les années 50-60 ?
    Avec cette mentalité, les Allemands devraient se flageller en place publique pour les crimes nazis et nous français pour les crimes contre l'humanité perpétrés en Algérie...

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]