New York ? Ntilikina s'y voit bien

New York ? Ntilikina s'y voit bien©Media365
A lire aussi

David HERNANDEZ, publié le jeudi 22 juin 2017 à 12h47

Frank Ntilikina, qui observe un aller-retour express entre la France et les Etats-Unis pour la Draft, a avoué qu'être choisi par les Knicks ne serait pas pour lui déplaire.

Le contre-la-montre est engagé depuis mardi par Frank Ntilikina. Le meneur de Strasbourg s'est lancé dans un road trip bien fatiguant afin d'assister à la Draft dont il est l'une des têtes de gondoles avant de reprendre les airs pour participer au match 5 des Finales de Pro A. Arrivé à New-York mardi, le Français n'a pas eu le temps de chômer dans la Big Apple. Obligé de sécher les work-out à cause des Finales de Pro A, Ntilikina est donc allé passer la visite médicale obligatoire pour pouvoir être drafté. « Très bien, très bien ! Je suis vraiment rassuré sur tout ça. Tout s'est vraiment bien passé. Vraiment, très bien passé », a-t-il déclaré lors du media day de mercredi. Le jeune meneur (18 ans) a ensuite pris la direction du centre d'entraînement des Knicks pour y rencontre Phil Jackson, le président de la franchise, et Jeff Hornaceck, le coach. La franchise new-yorkaise, qui possède le 8eme choix de la draft, est fortement intéressée par le profil du joueur.

Ça tombe bien, la réciproque semble être de mise. « Ça ne me déplairait pas d'être ici. Il y a un bon système, l'organisation est vraiment bonne, il y a une vraie histoire. Ce serait bien. Il y a une part de moi qui y pense oui. Pour moi le plus important c'est l'endroit où je vais, et ça pourrait être un des meilleurs endroits pour moi. Je pourrais me développer ici, m'améliorer. Les Knicks font partie de ces endroits-là. » Pris dans une tempête médiatique avant même d'avoir été drafté, Frank Ntilikina semble avoir les pieds sur terre et c'est peut-être là sa plus grande force. Le rendez-vous est pris dans la nuit de jeudi à vendredi afin de savoir si les Knicks miseront tout sur le prodige français ou si Dallas, également intéressé, raflera la mise avec son 9eme choix. En plein rêve américain, le natif du Rwanda devrait avoir la tête dans les nuages, lui qui prendra un jet privé à 8h du matin (heure française) pour rejoindre ses coéquipiers de la SIG pour le match décisif (20h30) des finales de Pro A à Chalon.
 
0 commentaire - New York ? Ntilikina s'y voit bien
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]