NBA : Pour parler de Trump, Van Gundy évoque Hitler

NBA : Pour parler de Trump, Van Gundy évoque Hitler©Media365
A lire aussi

journaliste, publié le mercredi 01 février 2017 à 12h36

L'arrivée de Donal Trump à la tête de la présidence des Etats-Unis est loin de faire l'unanimité dans le monde du sport et encore moins en NBA où bon nombre de coachs ne cachent pas leur désapprobation vis-à-vis du 45eme président. Le dernier en date est Stan Van Gundy, le coach des Pistons.

Le décret anti-immigration signé par Donald Trump, après celui sur la construction d'un mur à la frontière mexicaine, n'en finit plus de faire des remous. Les ressortissants de sept pays musulmans (Iran, Irak, Syrie, Yemen, Lybie, Soudan, Somalie) ont reçu l'interdiction de fouler le sol américain. Un problème sociétal donc et qui impacte fortement la ligue nord-américaine de basket. En effet, de nombreux joueurs NBA sont musulmans et certains comme Luol Deng ou Thon Maker sont nés dans l'un des pays « black listés » par le président des Etats-Unis. La ligue ainsi que les franchises ont contacté le Département d'Etat afin de savoir ce qu'il adviendrait à ces joueurs s'ils quittaient le territoire américain pour aller jouer à Toronto qui se trouve au Canada. La question ne se pose pas pour cette saison puisque Deng, le Laker, n'affrontera plus les Raptors cette saison tandis que le rookie a eu la « chance » de faire le déplacement la semaine dernière quand le décret n'était officiel.
Retour vers le passé
Il n'empêche que cette situation n'est pas du goût des entraîneurs de NBA. Steve Kerr et Gregg Popovich avaient déjà fait part de leurs états d'âme concernant l'élection de Trump, cette fois c'est Stan Van Gundy, le coach des Detroit Pistons, qui n'y est pas allé avec le dos de la cuillère avec le 45eme président des Etats-Unis. « Ça commence à devenir vraiment, vraiment effrayant à présent, a-t-il ainsi lancé avant le match disputé à Boston. En essayant d'exclure les Musulmans, on en vient, désormais, à juger les gens selon leur religion. » Reconnu dans la profession, l'ancien boss de Miami et Orlando ne mâche pas ses mots, quitte à choquer l'assistance. « On en revient aux pires heures de l'Histoire lorsqu'on enfermait les Japonais dans des camps ou lorsque Hitler persécutait les Juifs. » Les Etats-Unis se préparent à vivre des mois sombres...

 
4 commentaires - NBA : Pour parler de Trump, Van Gundy évoque Hitler
  • attention tu insulte des millions de ricains

  • Attention , si tu tailles un peu ta moustache c'est toi qui va ressembler à Hitler.

  • comme d'habitude certains lisent ce qu'ils veulent bien lire ou comprennent ce qu'ils peuvent comprendre, ce qui est intéressant dans la réflexion du coach des pistons n'est pas tant la référence à ce cher Adolf qu'aux camps où ont été internés les japonais à partir de 1942 car on craignait à l'époque qu'ils ne deviennent une sorte de 5eme colonne à l'intérieur des USA en guerre. Ce fut une erreur et cela reste une tâche dans l'histoire américaine (notons que ce n'est pas la seule mais bon) autrement dit ces japonais d'origine parfois américains depuis plusieurs générations ont été discriminé en fonction de leurs origines ! voilà qui est bien d'actualité non ?

  • je partage votre avis, mais j'espère que TRUMP est moins cinglé qu'Hitler.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]