Eurocoupe (H) : La marche était trop haute pour les clubs français

Eurocoupe (H) : La marche était trop haute pour les clubs français©Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, publié le mercredi 11 octobre 2017 à 21h04

Absents la saison passée, les clubs français font leur grand retour en Eurocoupe (la deuxième compétition continentale dans la hiérarchie) cette semaine. Et cela s'est mal passé pour Limoges, Levallois et l'ASVEL.

A l'occasion de la première journée, le CSP Limoges avait droit à un gros match, face au Lokomotiv Kuban, vainqueur du trophée en 2013 et demi-finaliste la saison passée. Et les Limougeauds se sont inclinés à Beaublanc, sur le score de 61-63. Limoges a dominé pendant un quart-temps et demi, avant de se faire dépasser par les Russes (33-32, mt). Les débats se sont équilibrés ensuite (48-49 à la fin du troisième quart), et les deux équipes étaient encore à égalité à 3'50 de la fin (59-59), avant que Ragland et Babb ne scellent la victoire de Kuban. Le tir à 3 points de Danny Gibson (15pts, 4pds au total) au buzzer pour arracher la victoire n'a pas trouvé le filet, et Limoges doit donc s'incliner. Axel Bouteille (19pts, 3rbds) et les siens iront à Bilbao la semaine prochaine.

Levallois tombe sur plus fort
De son côté, Levallois a également été battu à domicile, par le Darussafaka Dogus Istanbul, quart de finaliste de la dernière Euroligue mais recalé cette année. Les Turcs sont venus s'imposer 69-67 à Marcel-Cerdan, après un match indécis. Ce sont les Metropolitans qui ont réussi la meilleure entame (25-18, 10eme). Mais les Stambouliotes, coachés par David Blatt, ont égalisé après un quart d'heure, ont pris la tête juste après la mi-temps, et ne l'ont plus jamais lâchée, même si Levallois est revenu à -1 à plusieurs reprises. Klemen Prepelic a tout de même inscrit 20 points lors de cette défaite, Boris Diaw signant quant à lui 4 points, 8 rebonds et 5 passes. Lors de la prochaine journée, Levallois ira à Kazan. Pas simple !

L'ASVEL en souffrance
Troisième équipe française en lice ce mercredi, l'ASVEL n'a pas fait mieux que ses congénères. Les Verts se sont inclinés 85-75 chez les Italiens de Trente, dans un match où ils ont été menés de la deuxième à la dernière minute. Revenus à -5 à huit minutes de la fin, Villeurbanne y a cru, mais Trente a remis un coup d'accélérateur dans le money-time. Les 17 points et 4 rebonds de David Lighty n'ont pas suffi à l'équipe présidée par Tony Parker, qui recevra les Allemands d'Ulm lors de la prochaine journée.
 
0 commentaire - Eurocoupe (H) : La marche était trop haute pour les clubs français
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]