Euro (H) : Vincent Collet aimerait que ses joueurs changent de comportement vis à vis du corps arbitral

Euro (H) : Vincent Collet aimerait que ses joueurs changent de comportement vis à vis du corps arbitral©Media365
A lire aussi

Marie Mahé, publié le vendredi 08 septembre 2017 à 23h01

A la veille du huitième de finale contre l'Allemagne (samedi, 14h15), Vincent Collet s'est entretenu avec Evan Fournier après sa disqualification contre la Slovénie et espère que ses hommes auront un tout autre comportement à l'avenir envers le corps arbitral.

L'équipe de France a fait parler d'elle pour ses nombreux problèmes défensifs mais également pour le comportement d'Evan Fournier, condamné à une amende de 2500 euros après avoir perdu ses nerfs contre l'arbitre face à la Slovénie (78-95), mercredi. Ce vendredi après-midi, Evan Fournier s'est entretenu avec Vincent Collet, son sélectionneur, au milieu de terrain à la fin de l'entraînement à Istanbul. A la veille du huitième de finale contre l'Allemagne (samedi, 14h15), Vincent Collet avait prévu d'avoir cette discussion avec l'arrière du Magic et qu'elle serait "accompagnée d'une marche à suivre pour le reste de l'équipe". Contre la Slovénie, Evan Fournier (24 ans, 53 sélections) avait sous-entendu que les arbitres n'étaient pas au niveau à cet Euro à cause d'un "conflit Fiba/Euroligue" loin d'être avantageux pour "les joueurs et le spectacle". Sa colère était due à cette deuxième technique, sifflée "pour rien" selon le principal concerné. Vincent Collet, quant à lui, n'a pas caché son agacement et espère un changement au niveau du comportement de la part de ses hommes : "Il faut qu'on change de comportement par rapport au corps arbitral. C'était quelque chose qui était acquis les années précédentes, et qui a malheureusement été remis en cause. Il faut qu'on se concentre sur ce qu'on a à faire et sur ce qu'on peut contrôler."

 
1 commentaire - Euro (H) : Vincent Collet aimerait que ses joueurs changent de comportement vis à vis du corps arbitral
  • il est certain que la maîtrise de ses nerfs est essentielle dans ce sport où la moindre déconcentration peut coûter très cher et ce même si le corps arbitral est mauvais; quand les nerfs lâchent, c'est quand on est mauvais souvent dans son jeu ou dans celui de ses partenaires; il faudrait que certains basketteurs prennent des cours de yoga ou demandent des conseils auprès du phénoménal champion de judo qu'est Teddy RINER

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]