Euro (H) : Deux gifles mais toujours de grosses ambitions pour les Bleus

Euro (H) : Deux gifles mais toujours de grosses ambitions pour les Bleus©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, publié le vendredi 08 septembre 2017 à 12h48

Deux défaites, une grosse gifle mais toujours les mêmes ambitions dans cet EuroBasket 2017. A la veille du premier match couperet, en huitièmes de finale contre l'Allemagne, samedi à Istanbul (14h15), l'équipe de France n'a pas touché à ses objectifs initiaux en dépit de la lourde déconvenue devant la Slovénie (95-78) venue boucler ce premier tour.

Seulement troisièmes après avoir également connu une désillusion, d'entrée, face à la Finlande (défaite 86-84 ap), les Bleus n'ont pas perdu de vue pour autant leur but premier, qui est d'aller décrocher le titre de champion d'Europe. Antoine Diot l'a rappelé jeudi aux journalistes. « On a autant de chances que les autres équipes, et on veut encore aller au bout, insiste bien le meneur de Strasbourg dans des propos relayés par nos confrères de bebasket.fr. L'objectif final n'a pas changé. C'est la manière qui doit changer. Les gens devant leur télé se disent : "Oh on est déçus, ils ont mal joué !" Mais il ne faut pas croire, on est les premiers coupables, c'est sûr, mais on est aussi les premiers déçus. J'ai employé un mot fort, mais c'est vrai que l'on a fait de la merde. On le sait, on en est conscients. »

Après la déroute du dernier match, Vincent Collet n'avait pas caché qu'il attendait une réelle remise en question de ses joueurs avant de retrouver les Allemands. Un message reçu cinq sur cinq là aussi, à en croire Diot. « La remise en question a commencé dès la fin du match contre la Slovénie, assure celui qui a pris la compétition en route après avoir manqué les deux premières sorties de son équipe, face à la Finlande et la Grèce. On l'a tous fait de manière individuelle après le match. » Il vaudrait mieux pour les Bleus et Diot, qui ne pourront pas espérer passer l'obstacle allemand s'ils ne relèvent pas tous la tête collectivement.

 
0 commentaire - Euro (H) : Deux gifles mais toujours de grosses ambitions pour les Bleus
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]