Solberg, la loi du plus Ford

Ford fait le pari de l'expérience avec Petter Solberg. (Reuters)

Ford fait le pari de l'expérience avec Petter Solberg. (Reuters)

Citroën et Sébastien Loeb devront donc composer avec Ford la saison prochaine. Pressentie pour quitter le monde WRC, l'écurie britannique a finalement confirmé jeudi sa participation pour l'année 2012. Petter Solberg, 37 ans et treize saisons de rallyes, ainsi que Jari-Matti Latvala seront les deux pilotes officiels.

C’est une certitude, le plateau du Championnat du monde des rallyes 2013 aura fière allure ! Citroën pourra alors se mesurer à Mini, Volkswagen et Ford, son rival unique ces dernières années, longtemps dans le doute quant à la tournure à donner à son engagement en WRC après le nouveau sacre du double chevron cette saison. Ce jeudi, le constructeur américain a confirmé sa participation aux championnats 2012 et 2013. Une bonne nouvelle pour la discipline et Jari-Matti Latvala, son nouveau leader depuis le départ de Mikko Hirvonen pour Citroën. Mais pas seulement…

Le deal reconduit entre l’ovale bleu et M-Sport, la société de Malcolm Wilson en charge du développement des Ford estampillées WRC, voilà Petter Solberg de nouveau sur le circuit officiel. Vainqueur le week-end dernier du Memorial Bettega, un rallye hommage à l'ancien pilote Attilio Bettega couru dans la région de Bologne, le Norvégien avait alors laissé entendre qu’il était prêt à raccrocher si ses contacts avec Wilson n’aboutissaient pas, fermement décidé qu’il était à abandonner le volant de sa DS3 privée. Son avenir en rallye était donc directement lié à celui de Ford.

"Petter est encore extrêmement rapide. Il est sans doute capable d'aller décrocher le titre mondial", soufflait récemment un responsable de la structure britannique dans les colonnes d’Autosport. Et Gérard Quinn, le directeur de Ford Motorsport Europe d’ajouter aujourd’hui: "Petter Solberg incarne un réel atout pour nous aider à remplir nos objectifs. C’est l’un des pilotes les plus expérimentés du plateau." Sacré champion du monde en 2003, vice-champion à trois reprises, en 2002, 2004 et 2005, l’aîné des frères Solberg ne comptait plus parmi les pilotes d’usine ces trois dernières années mais n’en demeurait pas moins redoutable en piste. Troisième en 2010, cinquième en 2009 et 2011, le Norvégien aura signé pas moins de 12 podiums au volant de ses Xsara, C4 et DS3 successives - le dernier de ses 13 triomphes en WRC remontant toutefois au RAC 2005. Une pugnacité qui impose le respect. D’autant qu’à 37 ans, avec 13 saisons déjà derrière lui, Petter Solberg continue d’aller de l’avant !

Le Sport sur votre mobile
en images
Ce n'est pas le Pérou. Photo de classe Et de quatre ! Contrairement aux apparences... Sainz passe la main
à lire aussi