Hirvonen, première !

Mikko Hirvonen s'est illustré en Sardaigne. (Citroën)

Mikko Hirvonen s'est illustré en Sardaigne. (Citroën)

Mikko Hirvonen a remporté le Rallye de Sardaigne, avant-dernière levée du Championnat du monde, ce dimanche. Il s'agit là de la première victoire du pilote finlandais en WRC avec le Team Citroën. De son côté, Sébastien Ogier s'est classé cinquième.

Loyal lieutenant de Sébastien Loeb cette saison, largement impliqué dans le sacre pilotes de son coéquipier alsacien comme dans le triomphe de Citroën parmi les constructeurs, avec ses neuf podiums en 12 rallyes, dont cinq deuxièmes places assurées derrière le leader du double chevron, Mikko Hirvonen a logiquement cueilli les fruits de son investissement ce week-end en Sardaigne. A ses 14 succès décrochés en WRC avec l’ovale bleu, l’intéressé ajoute une 15e victoire, sa première chez Citroën. Sans contestation possible.

Leader depuis l’abandon de Sébastien Loeb dans la troisième spéciale du rallye, vendredi, le Finlandais a pu bénéficier dans la foulée des sorties de piste successives de Jari-Matti Latvala et Petter Solberg, les deux pilotes du team officiel Ford, donc ses principaux concurrents. Prenant soin d’éviter les nombreuses pierres jonchant la terre sarde, le futur favori du championnat, qui valide ce week-end le titre symbolique de vice-champion du monde pour la quatrième fois de sa carrière, n’a eu de cesse ensuite de conforter son avance en tête du classement général.

Ogier se distingue aussi

A l’arrivée, après deux jours passés à contrôler les velléités de ses poursuivants directs, les clients de la structure M-Sport Evgeny Novikov et Ott Tänak, Mikko Hirvonen s’impose avec 1’20 de marge minium. Mads Ostberg, crédité de cinq scratches sur les deux étapes du week-end, complétant lui le joli tir groupé des Fiesta privées chères à Malcolm Wilson. Repartis samedi en Rally 2, les Fordistes d’usine Jari-Matti Latvala et Petter Solberg grappillent quelques unités dans le power stage ultime, et permettent finalement à l’ovale bleu de prolonger sa série avec 157 rallyes consécutifs terminés dans les points. Avant que Ford ne tire sa révérence…

En termes de performances, Sébastien Ogier a lui aussi tiré son épingle du jeu sarde, hissant sa Skoda Fabia S2000 en cinquième position, soit son meilleur résultat de la saison. Une belle promesse avant ses débuts officiels avec Volkswagen l’an prochain. Gageons que le Gapençais se battra alors à armes à peu près égales avec le nouveau leader du double chevron, Mikko Hirvonen…