Loeb-Hirvonen, duo sans débat

Sébastien Loeb et Mikko Hirvonen rouleront tous les deux pour Citroën l'an prochain. (Reuters)

Sébastien Loeb et Mikko Hirvonen rouleront tous les deux pour Citroën l'an prochain. (Reuters)

Comme attendu, Olivier Quesnel a officialisé mercredi l'arrivée de Mikko Hirvonen chez Citroën en lieu et place de Sébastien Ogier, dont les relations avec Sébastien Loeb étaient loin d'être au beau fixe cette saison. "C’est un pilote talentueux, dont la régularité sera un atout pour conserver le titre constructeurs", savoure le patron de l'écurie française.

Le double secret de polichinelle n’en est désormais plus un. Mikko Hirvonen sera bel et bien le coéquipier de Sébastien Loeb chez Citroën la saison prochaine. Et Sébastien Ogier ne le sera plus. L’équipe aux Chevrons a donc choisi son camp sans la moindre surprise, en soutenant mordicus son octuple champion du monde. "C’est une émotion particulière pour l’équipe de quitter Ogier et Julien Ingrassia", a déclaré mercredi Olivier Quesnel, sans trop en rajouter non plus, à l’occasion du bilan de la saison 2011.

S’il était acquis que la collaboration entre les deux Sébastien ne pouvait plus durer une saison de plus, il restait donc à l’officialiser. Pour le moment, l’avenir d’Ogier reste en suspens, et s’il devait rejoindre Ford, l’équipe rivale de Citroën comme le pilote français sont tout à fait libres de communiquer sur le sujet. Ils ne l’ont pas fait, pas encore en tout cas, et le timing est encore trop resserré pour voir en cette absence d’annonce un quelconque signe négatif. Surtout qu’il serait hautement improbable que le transfuge du Finlandais chez l’ennemi passe comme une lettre à la poste...

Loeb: "Encore un gros client"

Désormais nanti de sept titres constructeurs et donc de huit titres pilotes, Citroën forme peut-être la plus belle équipée qu’il n’ait jamais pu former en WRC. Si tout sourit depuis huit ans, le doublé au classement général des pilotes n’a encore jamais été réalisé par l’écurie française. L’attelage pourrait vite poursuivre cet objectif, puisque Hirvonen est rompu à cette deuxième place, atteinte bien sûr en 2011 par le Finlandais, mais également en 2008 et 2009. Quesnel ne pouvait que s’en féliciter: "C’est un pilote talentueux, dont la régularité sera un atout pour conserver le titre constructeurs."

Ensemble, Hirvonen et son co-pilote ont déjà décroché 14 victoires et 51 podiums en 124 départs. Loeb s’est réjoui officiellement de ce renouvellement d’effectif, mais nul doute que l’Alsacien est sincèrement ravi de se voir débarrassé d’Ogier, quel qu’en soit le prix. "Je le connais depuis de nombreuses années, on s'est battu de nombreuses fois pour la victoire. Ce sera sans doute encore un gros client. Ça devrait bien se passer, on s'entend bien dans l'ensemble." Les cartes sont redistribuées, et les deux Français vont maintenant pouvoir se chamailler dans les règles de l’art. Même s’il reste donc à connaître officiellement le point de chute du Gapençais…

Le Sport sur votre mobile
en images
Ce n'est pas le Pérou. Photo de classe Et de quatre ! Contrairement aux apparences... Sainz passe la main
à lire aussi