Loeb, 5 sur 5

Sébastien Loeb a remporté un nouveau Monte-Carlo. (Reuters)

Sébastien Loeb a remporté un nouveau Monte-Carlo. (Reuters)

Après avoir mené la course durant cinq jours, Sébastien Loeb s'est finalement adjugé sans surprise son sixième rallye de Monte-Carlo, la première épreuve du championnat 2012. Le pilote de Citroën s'est même offert en prime la Super spéciale. Il devance finalement Dani Sordo (Mini) et Peter Solberg (Ford).

Après avoir mené la course durant cinq jours, Sébastien Loeb s'est finalement adjugé sans surprise son sixième rallye de Monte-Carlo, la première épreuve du championnat 2012. Le pilote de Citroën s'est même offert en prime la Super spéciale. Il devance finalement Dani Sordo (Mini) et Peter Solberg (Ford).

Sans mauvaise surprise, Sébastien Loeb a validé ce dimanche matin sa victoire au rallye de Monte-Carlo à l'issue de la 4e et dernière étape, une Super spéciale sous la forme d'une simple boucle de 5,16km courue dans le col de Madone, synonyme de trois points de bonus, que l'octuple champion du monde, plus que jamais en route pour une neuvième couronne, n’a laissé à personne le soin de remporter devant son coéquipier Hirvonen et le Russe Novikov (Ford).

Samedi, Loeb avait décrit la problématique lié à cette fin de course: La difficulté de cette spéciale, c’est qu’on assure depuis deux jours et que demain (dimanche), il faut attaquer. Ce serait mieux si le rallye se terminait ce soir. Quelqu’un comme moi, qui gère une victoire, c’est difficile de prendre des risques dans la dernière, alors que quelqu’un qui a eu un souci quelque part, il pourra plus facilement les prendre. Et Loeb de conclure: Suivant l’humeur du jour, on verra ce qu’on peut faire. A l’évidence, l’Alsacien était de très bonne humeur.

Il faut dire que ce sixième succès dans l'épreuve monégasque, la 68e victoire du Français en WRC, ne faisait guère de doutes depuis la veille après que le pilote Citroën avait su construire une avance rédhibitoire pour ses adversaires de 2'41"6. Deuxième derrière le Français, Dani Sordo, pointé à 2'45"5, fait revivre la légende Mini en offrant à la marque son premier podium sur le Monte-Carlo depuis la victoire d'un certain Rauno Aaltonen en 1967 sur la Cooper S. A 3'14"2, Petter Solberg, de retour chez Ford après une décennie d'absence, complète ce podium final.

Le Sport sur votre mobile
en images
Ce n'est pas le Pérou. Photo de classe Et de quatre ! Contrairement aux apparences... Sainz passe la main
à lire aussi
  •  Loeb Portrait Loeb perd sa pole !

    Auteur de la pole position ce samedi, Sébastien Loeb a été déclassé par les commissa...

  • Marquez, évidemment

    Marc Marquez a largement dominé le Grand Prix Moto GP des Amériques, ce dimanche à A...