Perche : Lavillenie comme chez lui à Londres

Perche : Lavillenie comme chez lui à Londres©Media365

Aurélie SACCHELLI, publié le vendredi 22 juillet 2016 à 22h14

Vainqueur du meeting de Londres en 2013 et 2015 et bien sûr des Jeux Olympiques en 2012, Renaud Lavillenie s'est de nouveau imposé au stade olympique, avec un saut à 5,90m.

Son zéro pointé aux championnats d'Europe d'Amsterdam n'est plus qu'un mauvais souvenir. Après avoir réussi la meilleure performance de l'année (5,96m) il y a quelques jours à Sotteville-les-Rouen, Renaud Lavillenie a prouvé qu'il était en pleine forme à quatorze jours de la cérémonie d'ouverture des Jeux Olympique de Rio. Il a remporté le meeting de Londres dans le stade Olympique, là où il avait décroché sa médaille d'or olympique il y a quatre ans, et gagné également les meetings en 2013 et 2015.

Le Clermontois s'est imposé avec un saut à 5,90m réussi à son premier essai, comme cela avait été le cas à 5,65m, 5,75m et 5,83m. Il a revanche échoué à trois reprises à 5,97m, ce qui aurait été la nouvelle meilleure performance mondiale de l'année. Son rival du jour, l'Américain Sam Kendricks, a échoué deux fois à 5,90m avant d'abandonner. Le Français Kevin Menaldo prend la troisième place grâce à un saut à 5,75m. Le dernier tricolore en lice, Stanley Joseph, a de son côté raté ses trois premiers sauts, à 5,75m. Malade, le Canadien Shawn Barber, qui aurait pu être un candidat à la victoire, a déclaré forfait pour ce meeting de Londres, qui ne comptant pas pour le classement de la Ligue de Diamant.

 
0 commentaire - Perche : Lavillenie comme chez lui à Londres
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]