Le record du Merritt

L'Américain a battu à Bruxelles le record du monde du 110m haies.(Reuters)

A force de tourner autour depuis plusieurs mois, Aries Merritt a amélioré le record du monde du 110m haies lors du meeting de Bruxelles en s'imposant en 12"80, vendredi soir. Le coureur américain a du même coup éclipsé les stars jamaïcaines, Usain Bolt et Yohan Blake, vainqueurs sur 100 et 200m.

Sans tomber dans un mauvais calembour, Aries Merritt n’a pas volé ce record du monde. Depuis pas mal de temps, l’Américain tournait autour du chrono de Dayron Robles, ce 12"87 claqué à Ostrava le 12 juin 2008. On croyait que le Cubain serait détrôné à Londres. Impressionnant de facilité en demi-finales des JO (12"94), Merritt améliorait sa marque en finale (12"92), devant un Jason Richardson à l’affût (13"04). Vendredi à Bruxelles, le champion olympique et son dauphin ont terminé à la même place mais cette fois-ci, le champion du monde en salle du 60m a surclassé la concurrence.

Dès le jaillissement des starting-blocks, Merritt prenait une avance sensible. Le show pouvait démarrer. Les enseignants de la discipline pourront probablement conserver les images de la course pour les montrer à leurs poulains. L’Américain a frôlé la perfection aussi bien que les haies, pour donner l’impression de voler au-dessus des obstacles, sans perdre évidemment de vitesse jusqu’à l’arrivée franchie après 12"80, sept centièmes de mieux que Robles.

Oui, il le mérite ce record avec 8 chronos en dessous de 13 secondes enregistrés en 2012, sans oublier les quatre victoires obtenues cette année en Diamond League (Londres, Monaco, Birmingham, Bruxelles) qui seraient presque anecdotiques. Une régularité symbolisée également par les 17 premières places sur les 21 courses auxquelles il a pris part cette saison.

L’intouchable Usain Bolt s’imposa sur le 100m en « seulement » 9"87, devant ses compatriotes Nesta Carter (9"96) et Kemar Bailey Cole (9"97), laissant le Français Jimmy Vicaut encore loin (7e place en 10"06). Le copain d’entraînement de la Foudre, Yohan Blake, survola de son côté le 200m en 19"54. Le vice-champion olympique devança son compatriote Jason Young (19"92) et un Christophe Lemaitre qui n’avait pas la même fraîcheur que ses collègues d’un soir. Il prit tout de même la 3e place (20"17). Un demi-tour de piste qui sourit également à Myriam Soumaré. La Française (22"63) s’est imposée devant la Jamaïcaine Anneisha McLaughlin (22"70). L’Américaine Charonda Williams, 3e, remporte la compétition avec 12 points, quatre de mieux que Soumaré.