Lavillenie en représentation

Renaud Lavillenie s'est bien amusé au Décanation. (Reuters)

Renaud Lavillenie s'est bien amusé au Décanation. (Reuters)

Cinq jours seulement après son titre olympique, Renaud Lavillenie a renoué avec la compétition, mercredi à Albi, lors du Décanation. L’occasion pour le perchiste de sauter une barre à 5,83m et de communier avec le public français. Pour le reste, les Etats-Unis, emmenés par Justin Gatlin, remportent la compétition.

"Un grand champion." Ghani Yalouz y va de son hommage. Cinq jours après son titre olympique, Renaud Lavillenie s’est en effet déplacé à Albi, pour le Décanation. Un drôle de calendrier qui a finalement trouvé son public. "C’était un pari un peu osé, reconnaît le DTN, au micro de Canal+. Mais c’est plutôt réussi, la fête est là." Une belle ambiance en effet, boostée par la présence du perchiste médaillé d’or, qui s’est offert une jolie sortie, pour s’offrir le concours avec un saut à 5.83m.

Une barre que l’Auvergnat ne pensait pas forcément passer. "Avec 5,50m j’aurais été content, sourit-il. Sur les premiers sauts, je me suis senti mou, je n’avais pas de jambes." Au final, les sensations sont revenues, et le Français a écrasé le concours, puisque son second, le Russe Sergey Kucheryanu, n’aura passé qu’une barre à 5,63m. Mais l’essentiel n’était pas là, et Renaud Lavillenie a pu profiter d’un public tout acquis à sa cause. "Il y avait une ambiance indescriptible. Ça me fait vraiment chaud au cœur. C’est clair que ça fait plaisir", conclut-il.

Toutefois, sa victoire n’aura pas permis à la France de briller, puisque les Bleus terminent à la troisième et avant-dernière place d’une compétition dominée par les Etats-Unis. Les Américains n’ont en effet pas négligé le rendez-vous, à l’image de Justin Gatlin, troisième du 100m olympique, qui remporte sa course en 9"81, avec toutefois 4m/s de vent favorable. De son côté, Jimmy Vicaut prend la quatrième place, avec un temps de 10"13. Pour finir, un seul autre Français a remporté son épreuve, Yoann Kowal, sur 3000m steeple, avec un temps de 8'23"37.

Le Sport sur votre mobile
en images
Record londonien La poubelle avenue du monde... Pistorius tête basse Pistorius n'écoute plus Troisième semaine
à lire aussi