Nana Djimou, y'a de la joie

Nana Djimou était tout près de remporter le Décastar. (Reuters)

Antoinette Nana Djimou a pris la deuxième place de l’heptathlon au Décastar, ce dimanche. Créditée d'un total de 6390 points, la Française a échoué à 11 petits points de la gagnante, Lyumdyla Yosypenko. De son côté, Hans van Alphen a remporté le décathlon (8 293 points) chez les hommes.

Il s’en est fallu de peu. Après une première journée compliquée, Antoinette Nana Djimou a finalement pris la deuxième place de l’heptathlon au Décastar avec un total rondelet de 6 390 points, à seulement 11 minuscules unités de Lyumdyla Yosypenko. Il s’agit du quatrième meilleur résultat de sa carrière, mais il n’est à pas douter que la Française attendait un peu mieux que ça, après sa sixième place aux Jeux Olympiques qui lui avait laissé un goût d’inachevé en dépit d’un record personnel à 6 576 points.

Seulement cinquième samedi soir, la championne d’Europe a accéléré la cadence dimanche pour son dernier jour de compétition de la saison. Avec à la clé un record de France du lancer de javelot, définitivement sa spécialité, à 57,27m. Pour donner un ordre d’idées, Barbora Spotakova, la championne olympique de la discipline, a lancé à 60,90m. C’est un score évidemment très bas pour la Tchèque, détentrice du record du monde à 72,28m, mais ça situe tout de même l‘honnête niveau de Nana Djimou sur l’épreuve.

Spotakova: "Fatiguée et nerveuse"

"C’était dur parce que je n’ai pas pu m’entraîner, j’étais fatiguée et nerveuse", s’est justifiée Spotakova sur France 3. Ses 5 880 points constituent tout de même son record personnel, même si elle visait les 6 000 points. Quant à Nana Djimou, le fait de devancer notamment Austra Skujyte, médaillée de bronze aux Jeux, est de bon augure en vue de la saison prochaine et des Mondiaux 2013. En rappelant que Lilli Schwarzkopf, la veille, s’est rompue le tendon d’Achille dès le départ de la première épreuve, c’est-à-dire le 100m haies.

Côté masculin, le Belge Hans van Alphen s’est imposé avec 8 293 points et est passé tout près de devenir le troisième décathlonien de l’histoire à totaliser au moins 800 points sur chaque épreuve. C’était le cas jusqu’à l’ultime 1 500m, et Bruce Jenner comme Jürgen Hingsen restent les seuls à avoir réussi cette prouesse, respectivement en 1976 et 1984. Kevin Mayer, lui, a fini cinquième avec 7 935 points: "Je me fais plaisir et j’ai réussi à faire un très bon concours de hauteur (ndlr: à 2,07m), un beau disque." Quant au grand novice du week-end, Benjamin Compaoré, il s’est classé sixième avec 6 704 points.