Oslo : Blessé aux ischio-jambiers, Vicaud est incertain pour les Mondiaux

Oslo : Blessé aux ischio-jambiers, Vicaud est incertain pour les Mondiaux©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, publié le jeudi 15 juin 2017 à 22h25

Sale soirée pour Jimmy Vicaut. Alors que le meilleur sprinteur français passait un vrai test après sa course décevante à Rome, où il n'avait terminé que deuxième dans un temps très modeste pour lui (10''05), il n'est même pas allé au bout du 100m de ce meeting d'Oslo comptant pour la Ligue de Diamant.

Très bien parti, Vicaut faisait encore jeu égal à mi-course avec le futur vainqueur Andre De Grasse, lorsqu'il a soudainement coupé son effort, à vingt mètres de la ligne, victime d'une déchirure aux ischio-jambiers. Tandis que le jeune Canadien de 22 ans présenté comme le successeur d'Usain Bolt matérialisait son retour en forme en s'imposant en 10''01 devant le Britannique Chinjidu Ujah (10''02) et l'Ivoirien Ben Youssef Méïté (10''03), le natif de Bondy, terrassé par ce coup de poignard à une cuisse alors qu'il était le seul athlète de ce 100m à être passé sous les dix secondes cette saison (9''96 à Dijon), a grimacé et été contraint de s'arrêter en plein élan, terminant naturellement dernier de la course, en un temps anecdotique de 10''68. Une grosse alerte à moins de deux mois des Championnats du monde pour le co-détenteur du record d'Europe, d'ores et déjà très incertain pour ces Mondiaux, qui se dérouleront du 4 au 13 août prochain.

Visiblement inquiet, Vicaut n'a même pas pris le soin de s'arrêter devant les micros qui l'attendaient en zone mixte et a filé immédiatement à l'infirmerie pour y subir des soins et s'enquérir de sa blessure. Un peu plus tard, interrogé par nos confrères de L'Equipe, l'agent du sportif a fait savoir que son protégé passerait une IRM vendredi à Paris, sans cacher qu'il redoutait que le délai de rétablissement soit « très compliqué » à tenir. Le sprinteur français, venu en Norvège pour se rassurer mais reparti au contraire avec une sérieuse désillusion doublée d'un probable claquage, n'a donc pas vu le nouveau récital de Caster Semenya sur le 8 000 m que la double championne olympique et du monde a écrasé en 1'57''59. Le Francilien a également manqué la prestation exceptionnelle sur 400m haies du Norvégien Karsten Warholm, qui a signé jeudi la meilleure performance mondiale de l'année avec un chrono de 48''25. Le Qatari Mutaz Essa Barshim s'est lui aussi mué en héros de la soirée en réussissant avec un saut à 2,38 m le record du meeting et MPM de l'année là aussi. Jimmy Vicaut a dû penser à un moment qu'il n'avait pas été le seul malchanceux de ce meeting d'Oslo, puisque Dafne Shippers a été dans un premier temps privée de sa victoire sur le 200m (22''31) pour un faux-départ, avant que la championne du monde, le jour de ses 25 ans, n'apprenne finalement qu'elle avait été requalifiée. Cela n'aurait de toute façon pas consolé celui qui constituait l'une de nos principales chances de médaille à Londres avant de se blesser, ce jeudi à Oslo. Quel coup dur !

 
1 commentaire - Oslo : Blessé aux ischio-jambiers, Vicaud est incertain pour les Mondiaux
  • Dans l'athlétisme Français , et plus particulièrement le sprint (ou en saut en longueur) , c'est fou le nombre de blessés juste avant une grande compétition ... il faudrait voir des statistiques; Ils sont fragiles les Français ou bien ? Et c'est toujours ceux qui ont une chance de médaille , déjà qu'on en a pas souvent ...

  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]