Meeting de Monaco / Lavillenie : " S'il fallait réussir le dernier meeting pour être champion du monde ça se saurait "

Meeting de Monaco / Lavillenie : " S'il fallait réussir le dernier meeting pour être champion du monde ça se saurait "©Media365
A lire aussi

Angélique Bernard, publié le samedi 22 juillet 2017 à 11h56

Renaud Lavillenie comptait sur le meeting de Monaco, ce vendredi pour réussir à franchir la barre des 5,90m mais, hélas, il n'a pas fait mieux que 5,72m et termine 5eme du concours à deux semaines des Mondiaux de Londres. Inquiétude ?



Ce vendredi, Lavillenie a échoué et n'a pas fait mieux que 5,72m, manquant ses trois tentatives à 5,82m. Il termine à la 5eme place du concours, remporté par le Polonais Piotr Lisek. Une déception et une incompréhension pour le Français qui explique qu'il n'avait plus les jambes : « C'était un peu compliqué, le début était pas si mal que ça, commencer à 72 j'étais assez confiant, je me suis dit ça va faire un beau concours comme je sais faire à Monaco, et puis derrière à 5,80m, c'est l'incompréhension totale, plus de jus, pas de jambes sur le premier, je me suis dit peut-être que c'est l'attente qui a fait que je ne me suis pas réveillé, le deuxième pareil, du coup j'essaye de tricher un petit peu en prenant une perche plus souple et en me disant, tu fais avec ce que t'as, et puis le dernier pareil, ça manque de rien mais ça manque quand même et donc voilà, un concours un peu bizarre mais bon c'est comme ça. »
Lavillenie : « Dans deux semaines les compteurs sont remis à zéro »
Cependant même s'il n'a pas fait mieux que 5,72m, il n'y a pas de quoi s'alarmer pour le perchiste à seulement deux semaines des Mondiaux de Londres (4-13 août). Le champion olympique 2012 estime qu'il sera prêt et que les compteurs seront remis à zéro : « S'il fallait gagner le dernier meeting pour être champion du monde ça se saurait, c'est frustrant car en tant qu'athlète on n'est pas là pour perdre, on n'est pas là pour se satisfaire de performances médiocres. Il va falloir faire le point d'ici quelques jours, je vais déjà bien récupérer. Il y a encore du temps, j'étais sur une phase ascendante en terme de conditions physiques, donc ça arrive, ma dernière compétition avant les JO de Londres j'ai pas fait une bonne perf, ça ne m'a pas empêché d'être très bon aux JO. Il y a juste à se dire que dans deux semaines tous les compteurs sont remis à zéro et puis, on verra à ce moment-là. »

 
 
0 commentaire - Meeting de Monaco / Lavillenie : " S'il fallait réussir le dernier meeting pour être champion du monde ça se saurait "
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]