Jeux paralympiques : Marie-Amélie Le Fur, des écrans de télévision aux podiums olympiques

Jeux paralympiques : Marie-Amélie Le Fur, des écrans de télévision aux podiums olympiques©Panoramic
A lire aussi

6Medias, publié le mardi 13 septembre 2016 à 21h45

Elle est la star de la délégation française aux Jeux paralympiques de Rio (Brésil). Marie-Amélie Le Fur, 27 ans, est en train de faire tomber les records et de décrocher les médailles les unes après les autres.

Mais avant d'être sacrée en saut en longueur et en 400m à Rio, Marie-Amélie Le Fur a embrassé une carrière d'actrice, comme le raconte 20Minutes.

Après son grave accident de scooter qui lui a coûté l'amputation de sa jambe gauche, en dessous du genou, à l'âge de 15 ans, Marie-Amélie Le Fur réussit un casting pour jouer dans un téléfilm qui doit passer en première partie de soirée sur France 2. Une fiction qui raconte l'histoire d'une jeune fille handicapée qui se découvre une passion pour l'athlétisme, lors d'un été passé à la maison, malgré l'opposition de sa mère. "On avait besoin d'une adolescente de la taille de l'héroïne, c'était surtout ça le critère puisqu'on avait seulement besoin de filmer ses jambes. Il fallait qu'elle sache courir aussi, et l'histoire de Marie-Amélie résonnait avec celle du film. Je me souviens qu'elle avait eu son accident peu de temps avant et qu'elle voulait continuer à faire de l'athlétisme", raconte Virginie Sauveur, la réalisatrice du téléfilm, à 20Minutes.

"Sa rapidité nous avait bluffés"

Sur son site, le média raconte qu'avant son accident Marie-Amélie Le Fur se débrouille pas mal en endurance, avec à son actif deux titres de championne de France chez les pompiers. À sa sortie du bloc, la jeune femme veut reprendre le cours de sa vie sportive, mais doit pour cela s'acheter une prothèse de sport de haut niveau d'une valeur de plusieurs milliers d'euros. C'est le cadeau que fera Virginie Sauveur à sa jeune doublure après le tournage. "C'était une lame faite sur mesure, qui nous avait coûté entre 5.000 et 7.000 euros. Je pense que ce n'était pas la première fois qu'elle en essayait une. Je me souviens d'une scène où mon cadreur devait la filmer au départ, il n'avait pas bougé d'un pouce qu'elle était déjà trop loin ! Sa rapidité nous avait bluffés. Elle avait bien mérité de la garder", dit-elle à 20Minutes.
Marie-Amélie Le Fur est peut-être passée à côté d'une grande carrière d'actrice, mais c'est pour le plus grand plaisir de la délégation tricolore et de tous les fans d'athlétisme. La jeune athlète est encore en course pour décrocher deux médailles en 100m et 200m.

 
17 commentaires - Jeux paralympiques : Marie-Amélie Le Fur, des écrans de télévision aux podiums olympiques
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]