Divers : L'agresseur présumé de Bosse contre-attaque

Divers : L'agresseur présumé de Bosse contre-attaque©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, publié le mercredi 20 septembre 2017 à 10h58

Quand on reparle de l'agression dont aurait été victime Pierre-Ambroise Bosse en août dernier sur le parking du casino d'Arcachon. Et pour cause, puisque l'agresseur présumé assure que la version que soutient le champion du monde du 800m n'est pas la bonne.

Dans le journal Sud Ouest, l'avocat de ce dernier fait part de l'agacement de son client à voir Bosse omettre volontairement certains détails des faits, à commencer par la canette de bière qu'aurait lancé l'athlète français en direction de celui qui lui aurait ensuite porté des coups. « Il a éludé beaucoup de choses, déclare Me Arnaud Dupin dans Sud Ouest ce mercredi. Il faut qu'il dise la vérité (...) Mon client n'a rien demandé à personne. Il y a eu méprise lorsque Pierre-Ambroise Bosse est sorti furieux de sa voiture et a jeté violemment une canette de bière en direction de mon client, qui s'est protégé avec ses bras et a été blessé au niveau d'un biceps. »

Des faits, s'ils ont réellement eu lieu, qui ont poussé l'agresseur présumé de Bosse, un ancien rugbyman de 24 ans au caser judiciaire vierge, a déposé une plainte à son tour contre « PAB », pour « violences volontaires avec arme par destination ». Le jeune homme, mis en examen pour pour « violences volontaires ayant entraîné une incapacité totale de travail de plus de huit jours » et placé sous contrôle judiciaire assure par ailleurs qu'il « n'a jamais reconnu » Pierre-Ambroise Bosse et a cherché à « s'excuser auprès de lui ». « Ce que le champion a refusé », précise Me Dupin, évoquant une « instrumentalisation des médias » que son client et lui vivent « très mal ».

 
10 commentaires - Divers : L'agresseur présumé de Bosse contre-attaque
  • Ce garçon est un peu flambeur. Il a du talent mais aussi un petit point faible qu'il faudra effacer: la suffisance.
    Maintenant, en ce qui concerne l'abruti qui l'a frappé avec tant de violence la réponse n'est pas proportionnée aux faits. Son passé de rugbyman imbécile refait surface à la moindre bagatelle et il surréagit sans mesurer les effets de sa colère. C'est une personne dangereuse quoi qu'en dise son avocat en charge de minorer les faits.

  • preuve une nouvelle fois des 'a peu près' des journaleux!on balance sans tout vèrifier!
    ici on ne sait rien du dèbut des faits!du pourquoi de cette agrèssion!ni de qui a commencè!mais il s'agit d'une personne connue,alors faut vite balancer,après on verra pour la vèritè!

  • Le chien de ma voisine vient de mordre sauvagement Ingrid Chauvin au cul, mais elle aime bien les chiens et elle ne portera pas plainte. Cependant le chien demande des dommages et intérêts parce qu'Ingrid Chauvin serait en plastique recyclé et que l'animal a eu une intoxication alimentaire. L'avocat d'Ingrid Chauvin est consterné et il va porter plainte contre le chien pour diffamation. Tout cela au conditionnel.

    vous seriez pas un peu dèbile???bien sur au conditionnel!

    L'humour décapant permet de relativiser les faits et peut éventuellement faire rire. Vraisemblablement le but n'est pas atteint quand on s'adresse à un pisse vinaigre !

    Excellent! Je ne doute pas que la moitié au moins des bas du front prêts à bondir, vont le faire ! :-)

  • A la 3ème mi-temps, un rugbyman devient une caricature...

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]