Cuba a un nouveau déserteur à recenser

Cuba a un nouveau déserteur à recenser©Panoramic, Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, publié le mercredi 19 avril 2017 à 09h25

Lors d'un stage en Allemagne, Pedro Pablo Pichardo a décidé de déserter la sélection cubaine. Un choix qui n'est pas sans conséquences.

Le conflit entre Pedro Pablo Pichardo et la Fédération Cubaine d'athlétisme a récemment pris un tournant qui est tout sauf inattendu. Suspendu une première fois en 2014 par sa fédération pour avoir renoncé à participer à un stage, le triple-sauteur a, tout simplement, décidé de faire faux-bond à sa sélection à l'occasion d'un stage organisé en Allemagne, près de Stuttgart. A l'image du spécialiste des haies Orlando Ortega ou de son ancien coéquipier en triple-saut Alexis Copello, Pedro Pablo Pichardo a décidé de déserter en s'enfuyant de l'hôtel dans lequel séjournait l'équipe cubaine, sans laisser aucune trace. Un geste qui a déjà des conséquences puisqu'il a été immédiatement exclu de l'équipe cubaine et ne pourra pas prétendre à une place pour les prochains championnats du monde d'athlétisme, qui auront lieu cet été au Stade Olympique de Londres.
Pichardo à la recherche d'une terre d'accueil
Une autre conséquence de sa désertion est le fait qu'il ne pourra pas remettre les pieds sur l'ile de Cuba pendant les huit prochaines années, comme le stipule la loi cubaine. Le quatrième meilleur performeur de l'histoire a également tiré un trait sur les championnats du monde 2019 qui auront lieu à Doha, au Qatar. En effet, l'IAAF impose à un athlète qui désire changer de nationalité un délai de trois ans pendant lequel il ne lui est pas possible de prendre part aux compétitions internationales. Mais, selon la journaliste finlandaise Annimari Korte, qui assure sur Twitter avoir été en contact avec Pedro Pablo Pichardo, le quatrième meilleur performeur de l'histoire du triple saut, avec un bond à 18,08m, a déjà reçu des « offres » venant de plusieurs fédérations mais un d'elles ne proviendrait pas de l'Espagne, terre d'accueil presque naturelle pour les Cubains déserteurs, choix qu'Orlando Ortega a fait par le passé quand Alexis Copello a opté pour sa part pour l'Azerbaidjan. Affaire à suivre...

 
5 commentaires - Cuba a un nouveau déserteur à recenser
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]