Corruption présumée au CIO : Bubka impliqué ?

Corruption présumée au CIO : Bubka impliqué ?©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, publié le mercredi 20 septembre 2017 à 12h39

Sergueï Bubka au coeur d'un transfert financier opaque ? Dans son édition de mercredi, le journal Le Monde révèle en effet que l'ancien champion olympique du saut à la perche devenu depuis membre du comité exécutif du Comité international olympique et vice-président de la Fédération internationale d'athlétisme aurait versé de l'argent à l'ancien président de la Fédération russe d'athlétisme Valentin Balaknichev. L'Ukrainien dément formellement.

A en croire Le Monde, Bubka aurait fait un virement de 45 000 dollars le 18 juin 2009 sur le compte de l'une des sociétés offshore de Balaknichev, suspendu à vie sept ans plus tard par l'IAAF dans le cadre d'un scandale de corruption pour dissimulation présumée de cas de dopages dans son pays. Balaknichev est également soupçonné d'avoir rançonné des athlètes russes.

Le Monde assure également que la veille de ce versement de 45 000 dollars, une somme quasiment identique (45 033 dollars très précisément) aurait été versée par la société offshore en question sur le compte d'une société appartenant à Papa Massata Diack. Or, le fils de l'ancien patron de l'athlétisme mondial fait actuellement l'objet d'un mandat d'arrêt international dans le cadre non seulement d'une affaire de corruption présumée à la tête de l'IAAF mais également pour une autre affaire concernant l'attribution des Jeux de Rio (2016) et de Tokyo (2020).

Bubka, interrogé par L'Equipe, a immédiatement démenti. L'ancien recordman du monde ne nie pas l'argent versé à Balaknichev, mais assure que le versement en question n'avait rien d'illégal. « Je démens complètement avoir commis quoi que ce soit d'illégal ("wrongdoing"), a déclaré à L'Equipe l'ancien recordman du monde du saut à la perche. Les versements effectués à Valentin Balakhnichev l'ont été en paiement de services en connexion avec l'extension de l'épreuve des Pole Vault stars », affirme l'Ukrainien, qui n'a pas souhaité faire d'autres commentaires ni même répondre aux questions de nos confrères.
 
8 commentaires - Corruption présumée au CIO : Bubka impliqué ?
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]