Championnats du monde - 1500m (H) : Elijah Manangoi succède à Asbel Kiprop

Championnats du monde - 1500m (H) : Elijah Manangoi succède à Asbel Kiprop©Media365
A lire aussi

Arthur Merle, publié le dimanche 13 août 2017 à 22h30

Elijah Manangoi a remporté la finale du 1500m lors des Mondiaux de Londres dimanche soir, devant son compatriote Timothy Cheruiyot. Pour la quatrième fois de suite, cette épreuve est remportée par un Kenyan. Barshim, Semenya et Obiri ont aussi décroché des médailles d'or dans la soirée.

1500m (H) : Le Kénya toujours intouchable
Le Kénya a posé sa main sur l'épreuve du 1500m et ne compte pas l'enlever de si tôt. Pour la quatrième fois de suite, un athlète de sa délégation a décroché le titre mondial sur la discipline. Mieux, cette année, le vainqueur Elijah Manangoi, auteur d'un chrono de 3'33"61, a été suivi sur le podium par con compatriote Timothy Cheruiyot (3'33"99). Un doublé donc, pour encore mieux marquer les esprits. Derrière eux, le Norvégien Filip Ingebrigsten (3'34"53), est venu compléter le podium. Tenant du titre, Absel Kiprop n'a de son côté pas pesé sur la course, terminant neuvième à plus de trois secondes du vainqueur. Le Français Mahiedine Mekhissi avait de son côté été éliminé dès les séries, tout comme le champion olympique américain Matthew Cetrowitz.


800m (F) : Caster Semenya renoue avec l'or
Six ans après son dernier sacre mondial, la Sud-Africaine Caster Semenya a de nouveau été sacrée sur le double tour de piste, au terme d'une course parfaitement contrôlée (1'55"92). La double championne olympique a fait la différence dans la dernière ligne droite pour terminer devant la Burundaise Francine Nyonsaba (1'55"92) et l'Américaine Ajee Wilson (1'56"65).

5000m (F) : Premier titre mondial pour Obiri 
Une accélération impressionnante dans le dernier tour, et Hellen Obiri est allée décrocher son premier titre de championne du monde sur 5000m (14'34"86), à Londres. La Kényane a poursuivi son ascension par étape, après sa troisième place lors des Mondiaux de Moscou et sa médaille d'argent aux Jeux Olympiques de Rio l'année dernière. En se permettant même de faire exploser l'Éthiopienne Almaz Ayana, détentrice du record du monde sur 10 000m, et qui a terminé deuxième à six secondes (14'40"35). La Néerlandaise Sifan Hassan a quant à elle décroché le bronze (14'42"73).
Saut en hauteur (H) : Barshim était au-dessus 
Mutaz Barshim a tenu son rang dimanche soir. Le meilleur performeur mondial de l'année est devenu champion du monde de saut en hauteur (2,35m) devant le Russe sous drapeau neutre Danil Lysenko (2,32m) et le Syrien Majd Eddin Ghazzal (2,29m). Le Qatari, deuxième aux Jeux de Rio, a affiché une grande aisance et n'a essuyé aucun échec jusqu'aux 2,35m. Une barre passée elle aussi dès sa première tentative, pour décrocher l'or.

20km marche (H) :  Arévalo offre sa première médaille d'or à la Colombie
Deuxième médaille pour la Colombie dans ces Championnats du monde ! Après la médaille d'argent de Caterine Ibargüen sur triple saut mardi, Eidar Arévalo a offert à son pays son premier sacre mondial à Londres, en s'imposant sur le 20km marche dimanche, en 1h18'53". Le Colombien a, en remportant son premier titre de champion du monde, établi un nouveau record national. Derrière lui, le jeune Russe Sergei Shirobokov (18 ans), engagé sous drapeau neutre, a lutté jusqu'au bout pour terminer à seulement deux secondes (1h18'55"). Le Brésilien Caio Bonfim (1h19'04") a complété le podium, établissant lui aussi un nouveau record du Brésil. Alors qu'il était dans le groupe de tête à la mi-course, le Français Kévin Campion a terminé loin (24eme en 1h21'46").

20km marche (F) : Grâce à Yang, la Chine conserve son titre
Chez les femmes, plus tôt dans la journée, la jeune Jiayu Yang (21 ans) a décroché l'or pour ses premiers Championnats du monde en 1h26'18", permettant à son pays de conserver le titre conquis par Liu Hong il y a deux ans. Derrière la Chinoise, la Mexicaine Maria Guadalupe Gonzalez (1h26'19") a terminé deuxième, tandis que l'Italienne Antonella Palmisano (1h26'36") a complété le podium. Une autre Chinoise, Xiuzhi Lyu, a été disqualifiée à une cinquantaine de mètres de l'arrivée. Sans cet incident, la Chine aurait pu réaliser le même doublé qu'en 2013.

 
1 commentaire - Championnats du monde - 1500m (H) : Elijah Manangoi succède à Asbel Kiprop
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]