Athlétisme : Seul au monde sur les Championnats de France en salle de Bordeaux, Lemaître décroche son septième titre

Athlétisme : Seul au monde sur les Championnats de France en salle de Bordeaux, Lemaître décroche son septième titre©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, publié le samedi 18 février 2017 à 22h56

Et de sept pour Christophe Lemaître. Vainqueur de la finale du 60m des Championnats de France en salle, ce samedi à Bordeaux, dans un temps de 6''60, le médaillé de bronze des Jeux de Rio en août dernier a décroché son septième titre national sur la distance.

En finale, Lemaître, qui s'était qualifié aisément en demi-finale en bouclant son 60m en 6''65, a justifié son statut d'immense favori en signant son deuxième chrono de l'hiver après ses 6''58 de Tignes pour devancer nettement Ben Bassaw (6''79) et Mickael-Meba Zeze (6''81). « C'est un peu mieux par rapport à mes courses précédentes. De toute façon, dans ce type de compétitions, le plus important, c'est le titre de champion de France, donc j'aurais été heureux, même avec un chrono un peu moins bon, mais je garde le titre de champion de France, donc tout va bien, savourait le sprinteur d'Aix-les-Bains au micro de SFR Sport après sa victoire. Mon hiver en salle a été un peu frustrant, car je pense que j'étais capable de sortir de meilleures courses. Après, j'ai eu un déficient technique, à cause de la blessure qui m'a retardé dans mes entraînements dans ma préparation, ce qui a conduit à des chronos qui étaient moins bons par rapport à ma rentrée à Tigne. Mais là, je suis content, j'avais mis de bonnes choses en place pour cette finale. Maintenant, on va essayer de rattraper ce petit retard technique, et je pense que ça ira bien pour le 100m. Un titre de champion de France indoor, c'est quelque chose de très important, tous les titres sont bons à prendre, c'est toujours un titre, il ne faut pas le négliger, ça prouve que tu es le meilleur en France dans ta discipline. Et je pense qu'il faut d'abord être le meilleur chez soi, avant d'être le meilleur au niveau international. »

Une journée marquée par le septième titre de champion de France de celui qui ne sera pas de la partie lors des Championnats d'Europe en salle de Belgrade le mois prochain, mais aussi par le titre de Floriane Gnafoua sur 60m (7''21) ou encore de Sandra Sogoyou sur 60m haies. Pas favorite, la jeune sprinteuse marseillaise de 24 ans a déjoué les pronostics en devançant, avec un temps de 8''15, Laura Valette et Antoinette-Nana Djimou. « Championne de France, c'est super, ça ne m'était jamais arrivé, ça récompense beaucoup de travail, et je suis contente d'avoir couru ici à Bordeaux, avec Antoinette, Laura... C'était super. » En revanche, au même titre que Lemaître, qui préfère se préserver pour la saison en plein air, Sogoyou ne participera pas non plus à l'Euro. En dépit de son succès inattendu, elle n'a pas réalisé les minima. « Ce n'est pas grave, je fais mon record, j'ai eu une saison compliquée, donc pas de regrets », a avoué la championne de France en salle du 60m haies par la suite sur SFR Sport.

 
4 commentaires - Athlétisme : Seul au monde sur les Championnats de France en salle de Bordeaux, Lemaître décroche son septième titre
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]